C’est l’heure

Tu souffres du vent
qui souffle à ta porte
Tu souffres du vent
et des feuilles mortes
Intact ou brisé
il faut que tu meures
Il faut t’en aller
c’est l’heure c’est l’heure