Le monde est à refaire

Les premiers mots qu’on dit
Ne sont jamais compris
Et il en est ainsi
Pour tous les mots qu’on dit

Les mots sont trop étroits
Pour enfermer ma langue
Les mots sont trop étroits
Pour contenir ma vie

Je retourne à l’enfance
Je retourne à la source
Je retourne à la terre
Je retourne aux fourmis

Que savoir que sentir
On a beau vouloir dire
On a beau vouloir faire
Le monde est à refaire